logo article ou rubrique
Un message de la CVX du Japon, du 15 mars 2011
Article mis en ligne le 16 mars 2011
dernière modification le 12 novembre 2019

Chers amis de la CVX,

J’apprécie vraiment votre prière. J’ai eu beaucoup d’encouragements.

Tous les événements (retraite et des travaux d’atelier) dans ma maison de retraite ont été annulés parce que le système de transport en commun n’est plus stable. Beaucoup de gens ne peuvent pas aller et venir à la maison. Demain, nous prévoyons de tenir une retraite d’une journée. Je ne sais pas combien peuvent venir, mais nous tenons à nous réunir pour prier afin que s’arrête la catastrophe.

20.000 personnes sont toujours portées disparues. 450.000 personnes sont forcées de vivre dans un refuge. Ils ont tout perdu, maison, ferme, société, voiture, et ainsi de suite. La plupart des villes et villages le long de la côte ont été complètement détruits par les grands tsunamis.

La contamination radioactive est peu à peu plus large. Beaucoup de gens ont vraiment peur. Il est difficile d’obtenir de la nourriture (pain et lait), l’essence et l’électricité. Un système complexe de logistique ne fonctionne pas très bien maintenant.

Quand j’ai regardé la scène de la catastrophe du tsunami à la télévision, j’ai bien compris la situation réelle de ce passage : « Celui sur le dessus des maisons ne doit pas aller pour prendre ce qui est dans la maison. L’un dans le domaine ne doit pas revenir en arrière pour obtenir un manteau » (Mt 24, 17-18). Il est vrai que celui qui se réfugie sur le toit du bâtiment a été sauvé, mais celui qui revint à sa maison pour obtenir une chose laissée derrière a été avalé par la grande vague. Et Mt 24 : 38-41 dit la même situation. Je me sentais dans une situation désastreuse et vraiment apocalyptique.

J’ai médité Matthieu 24 et j’ai demandé pardon à Dieu et pour l’arrêt des méfaits.

Cette année, nous avons eu de nombreuses catastrophes naturelles, les inondations au Pakistan et en Australie, tremblement de terre en Nouvelle-Zélande, et ainsi de suite. Je pense que nous devons penser à la réconciliation avec la nature plus sérieusement. Toute personne dans notre monde a d’abord besoin de se repentir et il faut changer notre style de vie.

Eichan Hanafusa, s.j. EA du Japon CLC

Courrier adressé à la CVX France

qrcode:http://ccc.cvxfrance.com/Un-message-de-la-CVX-du-Japon-du-15-mars-2011