\n

Film « le Syndrome du Titanic »

Je reviens de la projection du « syndrome du Titanic » et j’en suis encore abasourdie.
J’en garde l’impression terrible de ce monde inhumain : grouillant, affamé, stressé ...et de cette terre partout et toujours blessée.. . le tout accompagné de tonnerres et de scènes monstrueuses.
Dans toute cette absurdité, la voix calme mais triste de N.H. qui prêche... dans le vide ...
Quelques phrases excellentes et que je sens bien : préserver, partager ; « à force de consommer on consume. »
Il y a même une scène où une foule en transe applaudit à tout rompre quand on prêche un Jésus business(...et je crois que c’est au Nigéria : en pleine Afrique si pauvre). Comment bafouer ainsi les préceptes évangéliques de Jésus ?
Bref, film très dur et, à mon avis, laissant très peu d’espoir.

Me reportant au livre de Nicolas Hulot portant le même titre (cf la rubrique LIRE) je constate qu’il y a 5 ans il y criait casse-cou mais y décrivait encore des points positifs ...alors que ce film demande la solidarité (mais en dénonce surtout le manque), cite Yunus, Rabbhi et prêche une sobriété heureuse.
Mais j’en suis sortie démoralisée par cette humanité qui se conduit si mal.
Les gens auront-ils le courage de s’ingurgiter toutes ces horreurs en allant voir ce film ?
A vous d’aller quand même le voir et de donner votre point de vue !

D’autre part, quand je compare avec les autres films sur le sujet, je trouve que HOME dénonçait aussi mais arrivait à rendre beaux ces paysages désolés ou détériorés (trop beaux peut-être, donc moins percutants) ; WE FEED THE WORLD montrait des horreurs mais c’était moins mondial (des exemples seulement, tandis que Hulot passe par tous les pays et aucun n’est épargné) ; UNE VERITE QUI DERANGE affirmait, chiffres à l’appui, cela me touchait moins mais je connais des scientifiques que cela a convertis au développement durable.
En conclusion, j’espère que N.H. va toucher du monde mais ce sera par le catastrophisme et la panique que cela suscite... Admettre que tous les moyens sont bons et que le pricipal c’est que tous soient conscients qu’il est urgent de changer !

Vos commentaires

  • Le 15 octobre 2009 à 14:36, par Patrice VALANTIN En réponse à : Film « le Syndrome du Titanic »

    Bonjour,

    Je suis surpris par votre pessimisme : « film très dur et, à mon avis, laissant très peu d’espoir. ».

    Nous n’avons pas besoin d’espoir, puisque nous avons l’Espérance, donnée par l’Esprit.

    La France déjà condamnée et réduite à rien a eu Jeanne d’Arc ! Qu’il y ait beaucoup de mal dans ce monde n’est pas nouveau, et Jésus est bien placé pour le savoir ! Il n’a pas fait que rigoler, mais la croix est la voie de la résurection.
    Nous sommes simplement en guerre permanente contre le mal, mais nous avons la force de l’esprit.
    Notre arme, c’est la prière et l’action. Non pas la prière de peur, mais la prière de confiance.

    La Vie humaine et non humaine est en effet bafouée partout, l’ennemi gagne quelques batailles, mais ce n’est pas fini. Pourquoi Dieu nous auraient ils fait co-créateurs si nous n’avions pas les moyens de gagner ?
    Il est évident que nous allons souffrir pas mal de la destruction de la biosphère dans les années à venir, mais ce n’est pas la fin du monde. Benoit XVI insiste sur la nécessité de la mobilisation citoyenne dans Caritas in Veritate, car le Etats ne sont pas forcément capable de résoudre le problème.

    Rien n’est perdu, sauf si nous baissons les bras : confiance, prière, solidarité, action... Et le diable ira se rhabiller...

    Cordialement

    • Le 20 octobre 2009 à 11:09, par Janine En réponse à : Film « le Syndrome du Titanic »

      Bonsoir,
      merci pour votre réaction.
      Ce n’est pas moi qui suis pessimiste, c’est Nicolas Hulot que j’ai senti ainsi dans ce film, surtout quand je compare à
      ce qu’il écrivait il y a 5 ans dans son livre au même titre.
      Bien sûr qu’il faut garder espoir, prier et agir en étant prophétique. Que nous ayons à souffrir dans l’avenir, j’en suis persuadée, mais hélas c’est surtout les plus pauvres qui vont souffrir. Et mes petits enfants !
      C’est pourquoi je milite à l’atelier Chrétiens Coresponsables de la Création dans l’espoir de mobiliser le plus de citoyens possibles pour la bonne cause.
      C’est aussi ce que fait Nicolas Hulot, à sa manière. Et, en allant voir son film, c’est le soutenir, ce que je souhaite ... et ce qui pourra lui redonner courage !
      Janine Prost