logo article ou rubrique
La NEF (n°152)
Article mis en ligne le 3 janvier 2011
dernière modification le 13 novembre 2019

La crise financière qui a éclaté voici plus de 2 ans a permis de faire connaître à un plus grand nombre les rouages du système bancaire, ceci grâce à des livres, films, émissions sur les ondes ou articles dans la presse… jusqu’à la proposition d’Eric Cantona : que beaucoup de clients aillent retirer leur argent de leur banque à un jour fixé. Moyen pas très réaliste sans doute mais qui exprime le malaise d’un grand nombre et les doutes face à un système plutôt opaque.

Et bien, dans le même temps, 2 noms ont souvent été cités pour leur exemplarité : le Crédit Coopératif et la NEF.

Je vais vous présenter aujourd’hui La NEF.
Légalement et juridiquement, rien ne différencie la NEF d’un autre établissement financier : c’est dans la philosophie développée au quotidien que s’affirme sa singularité.

La Société financière de la NEF est une coopérative de finances solidaires. Depuis sa création en 1988, elle exerce une double activité de collecte d’épargne et d’octroi de crédit, dans le cadre d’un agrément de la Banque de France. L’épargne est collectée sur des comptes de dépôt à terme ou sur des comptes courants et provient de particuliers, d’associations ou d’entreprises. Toute personne désireuse de donner un sens à son argent peut ouvrir un compte à la Nef.

Tout d’abord, puisqu’elle a un statut de coopérative, les clients en sont également les propriétaires et les décideurs, notamment lors des AG annuelles où sont votées les orientations de l’entreprise.

Si la NEF est un établissement financier au même titre que d’autres, quelle est alors sa vocation ?

3 réponses à cette question :

 ? L’action de la NEF vise à rétablir un lien de conscience et de co-responsabilité entre les acteurs majeurs du système financier : épargnants et emprunteurs, grâce à l’argent.

 ? La NEF vise à soutenir le développement d’une économie solidaire, ouverte à tous, à commencer par les plus vulnérables d’entre nous.
Aussi, puisque la terre, l’eau et l’air sont des biens communs nécessaires à la vie aujourd’hui et demain, la NEF écarte de son champ d’intervention tout projet qui nuirait à la personne et à son environnement. La personne humaine et l’écologie sont au centre des décisions économiques et financières.

 ? 3ème point : la NEF refuse catégoriquement la spéculation financière et l’opacité des circuits financiers traditionnels. Elle revendique la transparence.

Que peut-on ajouter ?
Que depuis 20 ans, la NEF est le seul établissement financier engagé dans la gestion responsable et transparente de l’épargne citoyenne, en France…
Que, bien sûr, on ne trouve pas une agence dans chaque quartier ! La 1ère sur Toulouse est ouverte depuis peu !
Qu’enfin, la NEF est engagée dans la construction d’une banque éthique européenne avec des partenaires italienne et espagnole…

Pour Radio Présence

qrcode:http://ccc.cvxfrance.com/La-NEF-no152