logo article ou rubrique
L’économie circulaire et Ellen Mc Arthur (N°168)
Article mis en ligne le 9 mai 2011
dernière modification le 19 novembre 2019

N° 35 L’ECONOMIE CIRCULAIRE ET ELLEN MACARTHUR

Ellen MacArthur…beaucoup de nous se souviennent de cette jeune navigatrice anglaise qui, à 24 ans, termina 2ème au Vendée Globe en 2001. EN 2005, elle établit un record du Tour du Monde en solitaire. La mer, c’est sa passion, l’idéal de sa jeunesse !
Mais, l’année suivante, elle fait une expérience décisive : elle accompagne une amie dans une petite île magnifique de l’Atlantique Sud, pour une mission scientifique. Elle y séjourne 2 mois et demi.
Mais qu’a-t-elle découvert ?
Cette île a compté jusqu’à 7500 habitants. Entre 1900 et 1950, l’activité était la pêche à la baleine. L’animal surexploité s’est fait de plus en plus rare…et l’île est aujourd’hui un désert. Ellen MacArthur découvre des lieux de vie abandonnés en l’état : le cabinet du dentiste et ses outils intacts, les photos sur les murs des maisons ou les papiers sur les bureaux…une sensation de fin du monde !
Cette expérience est suivie d’une réflexion : « Et si cela nous arrivait demain ? Comment allons-nous faire quand nous aurons épuisé les réserves de pétrole, de gaz, de minerais ? »
Elle raconte : « J’ai senti qu’une nouvelle voie s’ouvrait à moi. Mais je ne savais pas laquelle. »
Durant 3 ans, elle part à la rencontre de toutes sortes de personnes : enseignants, agriculteurs, exploitants de mines, chefs d’entreprise…avec une question en tête : comment nous, les humains, pouvons-nous gérer nos ressources de façon durable ?
La 1ère réponse a été : En produisant et consommant moins…mais ce n’était pas suffisant : la logique du « moins » permet sans doute de durer plus longtemps mais n’empêchera pas le bateau de couler ! Il fallait penser « autrement » l’avenir.

C’est le concept de l’ECONOMIE CIRCULAIRE.
De quoi s’agit-il ?
Nous sommes aujourd’hui dans un système d’économie linéaire : on puise des ressources naturelles (pétrole, métaux…), on les utilise pour produire tous nos biens…puis on les jette aux déchets.
L’économie circulaire, prônée déjà par tout un courant d’économistes et d’écologistes réalistes, fonctionne de la manière suivante : tout ce que l’on produit devrait être réutilisable à l’infini (ou presque) pour éviter l’épuisement des ressources :
— les moquettes usagées seront réutilisées pour en faire d’autres, comme un fournisseur des Pays Bas le propose déjà…
— Et si on achetait 3000 cycles de lavage pour la machine à laver ? L’industriel aurait alors tout intérêt à fabriquer une machine solide !
— Une chaîne de bricolage anglaise s’engage vers la location plutôt que la vente…avec l’objectif de récupérer la matière première lorsque l’engin est usé pour en fabriquer un autre.
On pourrait multiplier les exemples !
Ellen MacArthur a créé une fondation pour éduquer les jeunes générations à mieux gérer les ressources de la planète…
Elle déclare : « Je veux que ma vie serve à quelque chose »

Dans son livre Les pieds sur terre (Ed. Glénat) Ellen MacArthur explique son cheminement.

qrcode:http://ccc.cvxfrance.com/L-economie-circulaire-et-Ellen-Mc-Arthur-No168