\n
Atelier CVX CCC
Chrétiens Co-Responsables de la Création

Accueil > Chroniques, articles ... > Les ampoules basse consommation (n°23)

Les ampoules basse consommation (n°23)

vendredi 8 février 2008

Je me trouvais dans une horlogerie-bijouterie dernièrement, hyper éclairée et donc hyper chauffée si bien, qu’en plein mois de Janvier, la porte était grande ouverte !

Pourquoi cela : parce que 90% des ampoules que nous utilisons aujourd’hui sont dites « à incandescence ». Elles contiennent un filament métallique, parcouru par un courant électrique qui, pour 10% va être transformé en lumière, les 90% restants partant en chaleur.
Quel gaspillage !

Depuis quelques années, nous avons mieux à notre disposition : les ampoules dites « basse consommation » ou à économie d’énergie ou encore fluo-compactes (celles avec lesquelles on ne risque pas de se brûler !) Elles contiennent un gaz et une poudre fluorescente qui créent de la lumière avec 4 ou 5 fois moins d’énergie.
Les premières n’étaient pas terribles : Il fallait attendre avant qu’elles n’éclairent correctement, la lumière était blafarde, elles étaient grosses, un peu en forme de tuyau coudé. Aujourd’hui, ces inconvénients ont disparu : on peut trouver les formes et les tailles voulues.

Au départ, c’est vrai c’est de 8 à 20 fois plus cher, selon les modèles.
Mais elles consomment environ 4 fois moins d’énergie et ont une durée de vie 8 à 10 fois supérieure. Sur leur durée de vie (10 ans), l’Agence pour la maîtrise de l’énergie : l’ADEME a calculé que ça représentait environ 90 € d’économie par ampoule.
Rappelons qu’elles sont surtout recommandées dans les pièces où l’on séjourne longtemps et où l’on n’a pas besoin d’allumer et d’éteindre fréquemment.

On a souvent l’impression que ce sont des mesures insignifiantes : l’ADEME a calculé aussi que si tous les Français changeaient leurs ampoules, cela correspondrait à la consommation de Paris pendant 2 ans !!!

Mr Borloo, notre ministre de l’écologie et du développement durable, a remplacé toutes les ampoules de son ministère : économie calculée : 5000€ par an.

En Australie, en Irlande, en Californie, les ampoules à incandescence sont désormais interdites.

A la suite du Grenelle de l’Environnement, les ampoules basse consommation devraient être rendues obligatoires d’ici 2010. C’est une des mesures que la France proposera lorsqu’elle présidera l’Europe à partir de Juillet prochain.

Il est possible aussi que l’on voie apparaître une écopastille et donc une taxe ou un bonus selon le bilan énergétique.

Enfin, 2 recommandations :

 Il est très important de rapporter ces ampoules chez les vendeurs pour qu’elles rentrent dans un circuit de recyclage car elles comportent des substances très toxiques.

 Enfin, n’oublions pas que le KW/H le moins cher est celui qu’on n’utilise pas !

Pour radio Présence

Vos commentaires

  • Le 4 juin 2008 à 08:44, par Gerard En réponse à : Les ampoules basse consommation (n°23)

    Bonjour,
    D’accord avec vous les ampoules basses consommation ça économise de l’énergie. Mais c’est dérisoire par rapport à l’effort à faire en matière d’énergie
    (voir les ordres de grandeur http://www.manicore.com/documentation/economies.html. )
    une année d’eclairage=500kwh, la voiture c’est 1kwh par km. Donc il suffit de faire 500km en moins, de laisser sa voiture au garage de temps en temps, pour gagner beaucoup plus.
    L’achat d’un ecran plat : 3500kwh etc...

    Le danger de votre article c’est que vos lecteurs se donnent bonne conscience en changeant les ampoules et dès lors se disent ecologistes et ne fassent pas d’autres efforts.

    En bref changer les ampoules cela va dans le bon sens mais c’est une mesurette. Il vaut mieux employer nos efforts à inciter les gens à prendre leur velo ou les transports en commun.

    Par ailleurs merci pour tous les autres articles de ce site.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0