logo article ou rubrique
Enercoop (n°92)
Article mis en ligne le 5 octobre 2009
dernière modification le 15 novembre 2019

Depuis le 1er Juillet 2004, la France a décidé d’ouvrir son marché de l’électricité à la concurrence. En d’autres mots, cela veut dire qu’EDF n’a plus le monopole.

On a basculé ainsi d’un modèle réglementé dans lequel le service énergétique était assuré par une entreprise publique : EDF… vers un modèle libéral où les entreprises privées se partagent la fourniture d’électricité.

Pour les particuliers, cette ouverture est effective depuis le 1er juillet 2007.
Dans un contexte de prise de conscience face aux enjeux écologiques et au changement climatique, les consommateurs sont de plus en plus nombreux à s’interroger sur la provenance de cette électricité : renouvelable ou non ? plus ou moins polluante ? nucléaire ou non ?

Les fournisseurs d’électricité ne s’y sont pas trompés et proposent des offres vertes !

Mais, à y regarder de plus près, toutes ne sont pas équivalentes.

ENERCOOP est arrivée, dans plusieurs classements, en tête et dernièrement, la revue « 60 millions de consommateurs » l’a qualifiée de « seule offre verte assurant une véritable garantie »

ENERCOOP est une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) dont sont membres producteurs ET consommateurs.

L’objectif est de proposer de l’électricité 100% « verte » c’est-à-dire achetée à des petits producteurs d’énergie éolienne, solaire, hydraulique ou provenant du biogaz.

Comment ça marche ?

Enercoop achète de l’électricité renouvelable à des producteurs, membres de la coopérative.

L’électricité est ensuite acheminée par les réseaux de transport et de distribution qui sont restés le monopole d’EDF et pour lesquels Enercoop doit s’acquitter de droits proportionnels d’utilisation.

L’électricité est ensuite facturée au consommateur à un prix incluant le coût de l’énergie et le coût d’accès au réseau.

Combien ça coûte ?

Dans l’état actuel des choses, ça représente un surcoût mensuel de 6 à 10 € sur une facture classique ce qui correspond à un tarif juste puisque chaque producteur est rémunéré à un tarif différent en fonction de la source d’énergie proposée (le prix réel) mais cela devrait s’atténuer avec l’augmentation annoncée des coûts de l’électricité.

Ainsi, en Belgique, la petite coopérative Ecopower propose déjà une énergie moins chère que les fournisseurs traditionnels.

En augmentant le nombre de ses utilisateurs, ENERCOOP pourra augmenter celui de ses fournisseurs et ainsi participer au développement du renouvelable.

Pour le consommateur, c’est un choix qui coûte jusqu’à présent quelques euros mais c’est aussi un acte éthique et responsable : c’est participer à une vraie alternative écologique et solidaire dans la fourniture d’électricité.

Pour Radio Présence

qrcode:http://ccc.cvxfrance.com/Enercoop-no92