Carême : les transports (n°118) - Atelier CVX CCC

Carême : les transports (n°118)

Pour le Carême 2009, un secteur paroissial des Yvelines avait choisi d’axer sa réflexion sur le rapport au créé et donc au Créateur.

Prendre soin de la Création n’est pas une mode.

C’est une affaire spirituelle puisqu’elle commence par un acte d’adoration vis-à-vis du Créateur.

C’est une affaire morale puisque l’acte d’adoration doit se poursuivre par une action.

Le thème retenu aujourd’hui est celui des TRANSPORTS.

Savez-vous que la totalité du fret transporté par la flotte vénitienne n’aurait pas rempli un cargo moderne ?

Cet exemple nous donne juste une échelle pour imaginer l’évolution des transports :

-  Des bateaux de plus en plus énormes transportent pétrole, bois, minerais, biens de consommation, d’un bout à l’autre de la planète.

-  Des cortèges de camions traversent les pays ou les continents.

-  Voyages en avion, déplacements en voiture…

Ces transports ont un impact sur l’environnement très important : ils sont responsables de 33% des émissions de CO2.

Il faut savoir que notre Terre peut naturellement absorber environ 10 Mds de tonnes de CO2 soit 1,7 tonne par habitant, le « droit de chacun à émission », si l’on peut dire ! A titre d’exemple, c’est ce que je rejette avec 12 pleins d’essence de 50l ! …ce qui voudrait dire que j’ai épuisé mon quota en excluant chauffage, autres déplacements ou achats de tous biens…

1. Est-ce que je me sens concerné par ces chiffres et par les émissions de CO2 ?

2. Comment permettre aux pays en voie de développement d’améliorer leur niveau de vie sans accroître les émissions mondiales de CO2 ?

3. Où et quand doit commencer notre civisme mondial ?

4. Suis-je prêt à convertir la manière dont je me déplace ?

On parle beaucoup du changement climatique et des conséquences qui se font déjà sentir, surtout dans les régions les plus déshéritées du monde. Comment est-ce que je relie cela à mes convictions chrétiennes ?

Quelques questions à se poser :

-  Suis-je prêt à marcher ou à prendre le vélo dès que possible (en profitant de ce temps comme activité sportive ou comme temps de réflexion).

-  Je peux chercher sur internet le comparatif des émissions de CO2 pour un itinéraire donné : avion, train, voiture…

-  En choisissant ma voiture, je prends en compte sa consommation et son adaptation à mes besoins.

-  Je pratique la conduite écologique.

En 2001, Jean Paul II nous exhortait :

« Chacun est appelé à repenser fondamentalement ses habitudes de vie, qu’il s’agisse de nourriture –frugalité, modération- des moyens de transport, des achats de biens d’équipement… »

juillet 2020 :

Rien pour ce mois

juin 2020 | août 2020

Police pour dyslexie ?
Interlignage double ?