logo article ou rubrique
Autrement la vie : Choisir le Cap !
Article mis en ligne le 30 novembre 2010
dernière modification le 14 novembre 2019

Notes de Priscille de P. au Forum associations Chrétiens en forum : Autrement la vie : choisir le cap !
17/10/10

1 - Une société inventive et des institutions décalées : par Stéphane ROZES, président de CAP – conseil Analyses et Perspectives, professeur IEP/HEC

Il existe en France des tensions entre les conduites et les aspirations : accélération du temps/ rétrécissement de l’espace et éclatement du quotidien sont à vivre avec un tiraillement dasn la volonté d’acquérir des richesse.

Les institutions sont en crise et de plus les individus sont eux-mêmes traversés de contradictions car ils professent des valeurs de l’ordre du bien commun : solidarité/mixité, mais ne les respectent pas au quotidien.
Un second Processus exsite avec les effets de la crise climatique et de la crise financière, économique et sociale : l’ancien modèle « travailler plus pour gagner plus pour consommer plus » ne peut plus durer. Les individus vivent double vie : ils sont obligés de courir et aspirent à la lenteur (cf. Succès du film des Hommes et des Dieux). Ils sont inquiets de leur avenir et demandent de plus en plus de la cohérence à leurs hommes politiques et à leurs entreprises en s’engageant dans le développement durable.
Bernard PERRET souligne alors l’intérêt à court terme des Politiques en contradiction avec une vraie résolution crise globale. Cf Livre Dominique BOURG « La démocratie représentative » 2010.
S.ROZES répond que seule la base de démocratie est à même de tisser des rendez-vous pour tous au-delà des courts termes d’échéances électorales.

2 – Forum sur les religions : Olivier BOBINEAU sociologue (Dernier livre Balayer la Paroisse ? 2009) : Comment dans ce changement les religions sont en pleine recomposition ; Comment en se recomposant elles apportent des solutions.

Jusqu’aux années 70, sept figures de l’autorité existaient qui toutes alors ont été remsiee n cause : le père/ le Professeur/ le Parti/ le Prince ou chef d’état/ la Patrie/ le Patron/ le Prêtre ;
Le Pape récapitulant les sept figures.

Ce qui reste : la légitimité charismatique, cf max WEBER : une personne qui dispose d’une présence et d’une parole extraordinaire. Avec années 90, la « glocalisation » se met en place : mot de Robertson soiologue anglais : la globalisation est d’abord délocalisation du local par capillarité on accède à l’étranger. A l’heure où l’Etat-Nation est remis en cause, c’est le rôle des religions de tenir compte des 3 contraintes globalisation/ Désinstitutionnalisation/ Individualisme. L’enjeu c’est l’interculturalité, la coexistence pacifique.

Dominique LANG, assomptioniste, les Cahiers de St lambert : l’Institution s’exprime mais on ne l’écoute pas : il pense aux nombreux textes écologiques de Jean - Paul II.
Les écologistes qui parlent de leur travail sont tout de suite dans des questions de sens : il faut faire alliance avec la nature disent-ils reprenant le mot judéo chrétien. D.LANG ne croit pas à l’écologie chrétienne mais plutôt à des actions individuelles qui se multiplient. Il note la peur des jeunes aujourd’hui car dans les discours, on ne dit pas qu’il y a du possible mais de la virtualité.
Il est nécessaire de travailler le lien social.
A la question de la fin du modèle paroissial, D.LANG dit qu’existent des mouvements de chrétiens en paroisse dynamiques : voir la Fraternité des Parvis à Lille confiées à des jeunes.

3- Mgr STENGER, évêque de Troyes, président de Pax christi dit quil a été séduit par le thème : choisir le cap !

A Pax Christi, existe une antenne Environnement qui réfléchit au moyens de préserver la Création : un cap à choisir plutôt qu’à subir. Il y a deux réactions face à crise environnemental soit l’affolement soit l’optimisme :
Il faut construire de nouveaux rapports avec l’environnement naturel et humain.

Le Cap à choisir pour Mgr STENGER en tant que croyant, il le cherche dans la Parole de Dieu, dans ce Christ venu sur terre pour nous proposer une autre orientation à notre vie : l’agapé.
Il ne faut pas rêver d’un autre monde : changer le monde mais pas changer de monde ! c’est dans le monde présent avec nos limites qu’il faut changer de cap, favoriser un nouveau mode de vie qui porte davantage sur la qualité que sur la quantité, mode de vie qui crée du lien et de l’enracinement se basant sur 4 grandes valeurs : la vérité, la solidarité, la justice, la liberté. Et la vérité n’existe pas indépendamment de l’homme qui la porte, ce qui nous conduit à l’humilité.

qrcode:http://ccc.cvxfrance.com/Autrement-la-vie-Choisir-le-Cap