logo article ou rubrique
Pélerinage des évèques (n°161)
Article mis en ligne le 4 mars 2011
dernière modification le 14 novembre 2019

Entre le 1er et le 5 Septembre 2009, une cinquantaine d’évêques et délégués des Conférences épiscopales d’Europe provenant de plus de 15 pays se sont donné rendez-vous pour un pèlerinage qui les a menés de Hongrie en Slovaquie en passant par l’Autriche.

Le thème :
Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de toute la Création : un pèlerinage d’espérance pour l’Europe.

La forme du pèlerinage choisie était un parcours de réflexion, de formation et de conversion nécessaire pour que l’humanité puisse prendre conscience de la taille du défi environnemental : le pélerinage était en même temps une manifestation de foi et un engagement à changer.

La 1ère partie du voyage se fit en bateau, sur le Danube. Les pélerins voulaient manifester leur conscience aigue du fait que, comme l’a dit Benoît XVI, « l’accaparement des ressources, spécialement de l’eau, peut provoquer de graves conflits parmi les populations concernées. Un accord pacifique sur l’utilisation des ressources peut préserver la nature et, en même temps, le bien-être des sociétés intéressées. »

Ils se sont ensuite tournés vers la question de l’énergie en visitant une usine de recyclage en biodiésel des huiles alimentaires usagées. Ils ont aussi souligné l’importance d’utiliser toutes les sources d’énergies renouvelables comme le vent, l’énergie solaire, les petites centrales hydroélectriques, l’énergie des vagues et les autres formes d’énergie non fossile.
Ils ont aussi insisté sur la nécessité de résoudre la question des déchets à travers la prévention, le recyclage et le développement de technologies performantes après une évaluation rigoureuse de leur impact global sur l’environnement.

Enfin – et c’est peut-être le plus important – les participants à ce pèlerinage ont réfléchi sur la façon de susciter une conversion des esprits et des cœurs afin de changer nos modèles de comportement solidement ancrés. Et de rappeler l’étymologie du mot « écologie » qui contient l’idée de veiller au bon ordre de l’oikos = la demeure, notre demeure terrestre.
Quand tout est conforme à l’ordre, la beauté apparaît…
Quand l’ordre est rompu ou gêné par l’égoïsme et le péché, la beauté est menacée.

Voici un passage du message final de ce pèlerinage des évêques :
« Nous appelons les jeunes, les familles, les communautés paroissiales, les monastères, les écoles, les séminaires et les universités à renouveler leur engagement envers leur vocation de veiller sur notre demeure terrestre…
Nous appelons en particulier à la prière et à l’action commune…
Nous encourageons en outre à établir un dialogue plus large avec la communauté politique dont nous avons pu constater les avantages mutuels au cours de ce pèlerinage.

Pour Radio présence

qrcode:http://ccc.cvxfrance.com/Pelerinage-des-eveques-no161