\n

Un café SVP (n°20)

Un NESPRESSO et rien d’autre !

Et pour cause !

Le service marketing de l’entreprise NESTLE a eu une idée de génie : concevoir une machine à café belle, pas chère et facile à utiliser et des dosettes de café varié et bien dosé.
Le succès ne s’est pas fait attendre : n’est-ce pas un cadeau génial puisqu’on l’utilise au quotidien ? convivial aussi : on offre si facilement un café à ses invités !
Quelques chiffres nous parlent : en 2006, Nespresso a vendu 1,4 million de machines dans le monde, soit 300 000 de plus que l’année précédente mais aussi 2,3 milliards de capsules, soit une progression de 32% par rapport à 2005.

Le succès est tel que des boutiques spécialisées ouvrent dans nos grandes villes : Toulouse a la sienne. Et il y a peu, Nestlé inaugurait sa plus grande boutique au monde, avenue des Champs Elysées. 1700 mètres carrés où on propose une nouvelle manière de boire le café, avec ses espaces « cosy », son parcours de saveurs…

Ceci suggère plusieurs réflexions :

  • Tout d’abord cet « art » de capturer le client qui a été séduit un jour par la machine ou l’a reçu en cadeau : malheureusement, on ne peut plus choisir son café car seules les capsules de la marque sont utilisables.
  • Ensuite, le prix : à raison de plus de 30 centimes la dosette de 7g, cela donne un prix au KG de 3 à 5 fois supérieur au café acheté en paquet.
  • Il y a aussi l’impact sur l’environnement : chaque dose est présentée dans sa barquette en aluminium : je vous rappelle le nombre de barquettes consommées en 2006 : 2,3 milliards !!!
    Il faut savoir que le bilan écologique de l’aluminium est déplorable. Son extraction se fait avec du fluor, substance toxique et sa fabrication nécessite énormément d’énergie.
  • Enfin, malheureusement, Nespresso ne propose aucun café bio ou issu du commerce équitable.
    On peut en conclure que cette entreprise a négligé complètement les conditions sociales des producteurs ainsi que le désir de préserver la terre mais a comme seul souci la réussite commerciale.

Pour Radio Présence