\n

Message à Nevers de Franklin Ibañez, secrétaire exécutif mondial

Je suis très reconnaissant, heureux et impressionné par le congrès et la CVX? France. Je crois que Dieu vous bénit et qu’à travers vous, c’est la CVX mondiale tout entière qu’il bénit.

J’ai un message spécial pour vous : à chaque instant et sans cesse, il se passe en France et dans le monde entier beaucoup de choses positives et ceci, grâce à la CVX !

Regardons maintenant la CVX France : vous dirigez deux centres spirituels. Vous avez su trouver des activités communautaires dans des universités, des paroisses, dans vos lieux de vie et en bien d’autres endroits encore. Certains parmi vous êtes engagés socialement ou politiquement en tant que professionnels et/ou en tant que membres de la CVX. Vous êtes un signe d’Espérance pour l’Eglise de France.

Tournons maintenant notre regard vers la CVX mondiale. Dans le quartier le plus pauvre du Kenya, la CVX Kenya construit une école pour les enfants dont les parents sont morts à cause du SIDA. Au cœur des Andes en Equateur, un petit groupe de membres de la CVX ont monté, il y a déjà plusieurs années, un centre médical. Ce centre est aujourd’hui la meilleure clinique de la région. En Roumanie, la CVX n’est pas présente, mais il y a un orphelinat dont les trente enfants dépendent totalement de la CVX Italie. A New York, CVX propose une approche ignatienne au problème de l’eau aux Nations Unies. Chez certaines tribus au Nigeria, lorsque le mari meurt, sa femme est immédiatement suspectée du meurtre de son mari et il est très éprouvant pour elle de prouver son innocence. La CVX du Nigeria essaie de changer cette culture.

Les champs de la mission sont nombreux. Certains sont destinés à l’assistance des plus pauvres. D’autres à changer le contexte social qui crée injustices et pauvreté. Nous travaillons dans les deux domaines. En tant que laïques ignatiens, quand quelqu’un est dans le besoin, nous essayons de combler ce besoin et de faire pression auprès des autorités compétentes pour remédier à la source du problème.

Quand nos membres CVX du Zimbabwe luttent pour la reconstruction de leur pays, comment pouvons-nous les aider ? Nous pouvons certainement prier pour eux. Nous croyons en la prière et prierons pour les personnes qui souffrent d’injustices et pour celles qui combattent ces injustices. Nous pouvons également nous-mêmes travailler pour des lois plus justes, par exemple pour les migrants qui arrivent en France. Nous pouvons encore, avec d’autres CVX d’Europe, spécialement la CVX de Bruxelles faire campagne pour des lois plus justes au niveau de l’Union Européenne. Plus encore, la CVX France pourrait représenter la CVX mondiale devant l’UNESCO. Vous pourriez faire jouer la voix consultative que CVX a aux Nations Unies (comme cela est fait à Genève et à New York) pour participer à l’UNESCO à Paris. Ainsi vous pourriez travailler pour la mise en œuvre de politiques éducatives plus égalitaires dans le monde pour que les veuves du Nigéria n’aient plus à vivre ces humiliations que la CVX du Nigéria combat.

Il y a beaucoup de façons pour que notre mission en France et au-delà soit plus efficace. Nous devons être plus créatifs et audacieux. Il parait que la collecte d’hier a été très généreuse, même si je ne connais pas encore le montant. De la part des communautés pauvres et de ses luttes quotidiennes, un grand merci. La collecte continue. Si quelqu’un souhaite encore donner, qu’il envoie un chèque au bureau national en indiquant que c’est pour la CVX Mondiale.

Dans l’avenir nous pourrions penser créer une fondation pour aider de façon
durable. Une collecte c’est très bien mais la lutte contre les pauvres est une action permanente. Imaginez-vous ce que nous pourrions réaliser si quelqu’un parmi vous incluait dans son testament un legs pour la CVX Mondiale !

Que Dieu nous donne la sagesse pour Le reconnaître dans les marginaux et nous donne la force pour lutter contre la marginalisation.
Merci beaucoup.