\n
Atelier CVX CCC
Chrétiens Co-Responsables de la Création

Accueil > Chroniques, articles ... > Earth Hour (n°72)

Earth Hour (n°72)

lundi 23 mars 2009

Il y a plus de 2 ans, les associations membres de l’Alliance pour la Planète appelaient la France à éteindre ses lumières pendant 5 mn. Résultat : 3 millions de foyers se mobilisaient et des villes éteignaient leurs bâtiments les plus emblématiques. L’Australie a repris cette initiative en l’étendant à 1 heure. Earth Hour ou 60 mn pour la planète était né !

En 2008, 35 pays et 370 villes ont participé à cette opération.

Cette année, l’objectif est une mobilisation planétaire de près d’un milliard de Terriens. Plus de 1000 villes et des milliers d’entreprises se sont déjà engagés à y participer.
Par ce geste simple d’éteindre nos lumières pendant 60 mn, nous pouvons montrer notre volonté commune de réduire les émissions de gaz à effet de serre afin d’endiguer les dérèglements climatiques actuels et à venir.

En France, en 2009, des villes parmi les plus importantes ont donné leur accord de principe pour y participer : Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux, Nantes, Grenoble… L’assemblée Nationale et le Sénat seront aussi de la partie.

Earth Hour marque le lancement d’une campagne internationale du WWF contre le changement climatique. L’idée ? Encourager les entreprises, les villes et les communes, les politiques et les citoyens à agir.
Plus nous serons nombreux à y participer, plus notre voix sera entendue par les gouvernements qui vont se réunir en décembre 2009, à Copenhague, pour la Conférence des Nations Unies sur le climat. C’est là que devraient être définis les contours d’un nouvel accord pour succéder au Protocole de Kyoto. 60 mn pour la planète nous offre la possibilité d’envoyer un signal fort à nos dirigeants en leur demandant de prendre des mesures concrètes et ambitieuses. Jamais le climat n’avait changé aussi rapidement que ces dernières décennies…et l’homme en est responsable.

Earth Hour est aussi l’occasion de montrer que l’opinion publique mondiale est consciente de la crise écologique et qu’elle est prête à agir maintenant, dans tous les domaines, afin de préserver une planète vivante pour nos enfants. Et les domaines d’action ne manquent pas, hélas : dépeuplement des océans par la surpêche, marchandisation généralisée du vivant (animaux d’élevage et semences en particulier), déforestation des forêts tropicales…

Osons croire à la capacité des humains pour trouver des solutions durables, solidaires avec les pays du sud et les générations futures.
Puisque « l’union fait la force », n’oublions pas, samedi 28 mars, de vivre à la lueur des bougies entre 20H30 et 21H30.

Pour Radio Présence

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0