\n

Le jeûne de voiture, une paroisse française se lance...

Depuis plusieurs années, les Eglises catholiques et protestantes du
Luxembourg et du sud de l’Allemagne proposent de préparer Pâques par
un "jeûne automobile" (Autofasten) : "La voiture n’est pas une
divinité qu’il faut adorer, mais un simple outil. En participant à ce
jeûne, vous assumez votre responsabilité à l’égard de la Création" précisent les organisateurs.

Cette initiative est soutenue par les administrations des transports
et de l’environnement, par de nombreuses associations écologistes dont
Greenpeace, et par les sociétés de transports, de covoiturage et de
location de vélos, qui offrent des prestations à tarif réduit.

La paroisse Ste Anne et St Jean Baptiste de Mantes la Jolie a pris ce même sujet cette année pour vivre un Carême d’actualité, s’appuyant sur les recommandations de l’Eglise :
"Les Eglises chrétiennes de France nous invitent à « une révision courageuse de nos modes de vie » et, après Copenhague, Benoît XVI constatait : « C’est un objectif partagé par tous, une condition indispensable à la paix, que de contrôler les ressources naturelles de la Terre avec justice et sagesse », il exhortait donc les « sociétés technologiquement avancées (….) à favoriser des comportements plus sobres, réduisant leurs propres besoins d’énergie et améliorant les conditions de son utilisation »."

Les alternatives proposées sont donc l’utilisation du vélo ou autres roulettes, le co-voiturage ou au moins la pratique d’une éco-conduite.

Les détails sont dans la pièce jointe ci-dessous.

Documents joints