logo article ou rubrique
Assises chrétiennes de la mondialisation
Article mis en ligne le 19 octobre 2006
dernière modification le 20 novembre 2019

LIVRE BLANC des Assises chrétiennes de la mondialisation,
Dialogues pour une terre habitable.
Edité par Bayard, octobre 2006.
19.80 Euros

Le CCFD, la CFTC, le CMR, les EDC, la Fédération protestante de France, Fondacio, le MCC, les OPM-coopération missionnaire et le Secours catholique sont les Eglises et mouvements fondateurs des Assises chrétiennes de la mondialisation ; La Cimade, la Commission sociale de l’épiscopat, Justice et Paix, la CVX et bien d’autres, ont été associés aux travaux.

Cet ouvrage est l’aboutissement d’un processus d’élaboration qui aura duré cinq ans et réuni des milliers de chrétiens en France. L’idée initiale était simple : comment répondre à la peur qui saisit aujourd’hui une majorité de nos compatriotes face à la mondialisation ? Au fil du temps, l’objectif s’est infléchi : c’est à une réflexion commune que les chrétiens associés à la démarche des Assises chrétiennes de la mondialisation ont voulu participer.

Le texte , adopté en janvier 2006, à Lille par cent quatre-vingts représentants qualifiés de vingt-trois Eglises, associations et mouvements , a été adapté et amendé par l’équipe des Assises chrétiennes de la mondialisation afin d’en rendre la lecture accessible à tous, militants ou pas, chrétien ou non. Tel qu’il se présente aujourd’hui, il peut servir de base à l’information, à la réflexion, ou être adopté comme outil de réflexion et d’action.

Ce livre blanc est organisé autour de quatre axes de réflexion : 1) un développement humain pour un avenir durable, 2) migrations et cultures, 3) conditions sociales, humaines et économique de la création des richesses,4) gouvernance, régulation et construction de la paix. Il propose pour chacun une analyse lucide, fondée notamment sur la pensée sociale de l’Eglise, suivie d’un large éventail de propositions concrètes. Bref, un véritable outil de travail.

qrcode:http://ccc.cvxfrance.com/Assises-chretiennes-de-la-mondialisation