logo article ou rubrique
Respect de la Création et solidarité
Article mis en ligne le 11 juillet 2013
dernière modification le 7 novembre 2019

Au sein du projet de Diaconia 2013, la CVX a été appelée à contribuer à la réflexion sur le respect de la Création (spécialement suite aux expériences des derniers congrès). Une équipe a été constituée au niveau national et a aménagé les recommandations de Philippe Vachette pour des rassemblements plus respectueux de la Création (voir plus bas*) . L’atelier CCC représentait la Communauté.

La réflexion continue pour que Diaconia soit l’occasion d’avancer dans l’Eglise de France sur ce thème de l’écologie, abordé non pas seulement sur le plan environnemental mais en terme beaucoup plus global de vie
ensemble sur la Terre.

Dieu notre Père nous a créés à Son image, Il nous invite à avoir le souci de la Création toute entière dès aujourd’hui et pour demain : cherchons d’abord Son royaume et Sa justice !

Le respect de la Création est une des priorités de la démarche de Diaconia car les plus pauvres sont les premières victimes de la crise écologique mais ils ont aussi beaucoup à nous apprendre ; en nous aidant par
exemple à discerner ce qui est essentiel dans nos vies de ce qui l’est moins.
Nous ne pouvons pas nous proclamer "enfants d’un même Père" quand nos modes de vie excluent, exploitent, détruisent tant de nos frères.
Un style de vie plus simple, plus sobre, plus respectueux des ressources naturelles (eau, sols, océans, air...) et attentif à la manière dont elles sont partagées, nous permet d’être des témoins du Christ dans les réalités les plus humbles de la vie quotidienne (PG8c)

Voici quelques exemples :
Les circuits courts, le commerce équitable, le recyclage ,... sont tout autant des attentions à la Création que des occasions de créer des rencontres et de permettre à des personnes de vivre dignement de leur travail.

La location d’objets, les réseaux d’échanges locaux, les jardins partagés contribuent au lien social et parfois à l’insertion de personnes plus fragiles

Les déplacements à pied ou en vélo, le covoiturage, les transports en commun (au-delà de réduire notre consommation d’essence) favorisent davantage les échanges, les discussions que les trajets solo en voiture.

La question du "nécessaire ou superflu ?" ou celle de "l’éthique sur l’étiquette" pour certains de nos achats est l’occasion de se renseigner et de réfléchir sur l’histoire des objets , les conditions dans lesquelles ils
ont été fabriqués, transportés, commercialisés puis seront récupérés en fin d’usage.

L’épargne sociale et solidaire permet par exemple à certains d’être logés dans des conditions décentes, à d’autres d’avoir accès à des terres agricoles en France , de développer des activités locales agricoles de
subsistance ou bien éducatives en Afrique, Asie et Amérique latine.

Le changement de nos habitudes alimentaires (moins de viande et de poisson, fruits et légumes de saison) réduit notre impact écologique et garantit le respect de la biodiversité et d’un cadre de vie durable pour les
populations lointaines et les générations qui nous suivent.

La contemplation, le silence, la lenteur, la gratuité nous remettent en lien avec nous-mêmes , les autres, la nature.

Les rencontres avec ceux de nos frères qui connaissent la pauvreté économique, la fragilité sociale, la précarité, la mise à l’écart, ceux qui sont "étrangers" ou "étranges", ceux qui sont trop jeunes ou trop vieux,.... nous permettent d’ouvrir nos cœurs à la conversion (PG 8) et de nous inspirer de l’Evangile du Christ pauvre et humble (PG8d)

Elles sont aussi un appel à nous engager pour faire en sorte que ces exclusions ne soient pas une fatalité.

Accepter de se laisser bousculer par le souci de s’informer au-delà des supports qui nous sont habituels et familiers peut également être un moyen de se mettre en route.

Toutes ces pistes d’actions orientent notre vie dans la joie profonde d’aimer et servir, d’être acteur d’un monde où l’Homme vit en harmonie avec la Création toute entière, de vivre une conversion qui fait de nous des frères qui construisent ensemble une vie meilleure pour chacun .

* Des fiches « rassemblements de 10 personnes et rassemblements de 100 personnes » sont mises en ligne sur les sites www.diaconia.fr et www.cvxfrance.com. Nous pouvons d’ores et déjà les utiliser pour nos rencontres de Communautés Locales ou de Communautés Régionales.

Maire Poline

qrcode:http://ccc.cvxfrance.com/Respect-de-la-Creation-et-solidarite