logo article ou rubrique
Compte-rendu des journées "cahiers Saint Lambert" 6 juin 2009
Article mis en ligne le 15 juin 2009
dernière modification le 12 novembre 2019
  • impression générale :

Rencontre très fructueuse avec 70 participants environ. Malgré une invitation assez floue qui ne permettait pas de savoir à l’avance qui on allait rencontrer ou écouter, ni ce qu’on allait faire, la journée a été très riche.

- un emploi du temps affiché mais pas vraiment respecté !

- beaucoup de souplesse

- des participants qui prennent facilement la parole et qui s’écoutent

  • une grande "biodiversité" : hommes/femmes, jeunes/moins jeunes, engagements écologiques (CCC,chrétiens du diocèse de Troyes, ), solidaires(CCFD, Secours Catholique, éducatifs (Souts et guides de France, Mission de France, aumonerie de l’enseignement public,..) mais aussi Pax Christi, 2 diacres (diocèses de Dignes les Bains, Nanterre),des religieuses, des membres du groupe St lambert, des journalistes (Hervé Kempf du Monde, Bayard, Fleurus), des électrons libres (CVX, Chemin Neuf...)...La plupart catholiques quand même, la question de l’ouverture plus large a été abordée à la fin de la journée...
  • une intuition de départ de Dominique Lang (Assomptionniste, journaliste à Croire aujourd’hui et La Croix) et Fabrice Nicolino (journaliste à Terre vivante, La Croix, athée) qui avec le soutien de olivier Durond (graphiste) décident d’élargir le cercle d’action du groupe de St Lambert qu’ils ont créé il y a quelques années en lancant la revue "les cahiers de St Lambert" puis en invitant pour des rencontres le 6 juin 2009. St Lambert : du nom d’un ancien prieuré dans la vallée de Chevreuse où une communauté assomptionniste s’est installée.
  • L’idée : proposer à des personnes engagées dans différents mouvements - en faveur de l’écologie et de la solidarité, pas forcément confessionnels, de se rencontrer et d’échanger leurs expériences, créer des liens , développer des réseaux, échanger des informations. Tenter de sortir des débats de société pour se rapprocher des plus jeunes en abordant les questions de l’écologie de façon plus pragmatique. Susciter des "conversions" personnelles au sens d’un engagement pratique et concret au service d’une cause.

Nécessité de croiser les réseaux de l’écologie et de la solidarité

  • Des témoignages et réflexions :

* Fabrice Nicolino : invite à ne pas renoncer au terme "écologie" préférable selon lui à "environnement".

la crise est écologique, ce sont les écosystèmes qui se dégradent et sont menacés ;
nous vivons une crise des limites physiques de la vie sur Terre, elles sont infranchissables,
les écosystèmes n’ont rien de mécanique, leurs rythmes ne sont pas les nôtres, leurs ré-équilibres ne sont pas prévisibles (cf la disparition du cabillaud au large du Canada des années après l’interdiction de la pêche)

un livre : "la planète aux pillages" de Husborn, fin des années 40, ré édité chez Actes Sud

* Hervé Kempf : "pour sauver la planète, sortez du capitalisme" Seuil, l’Histoire immédiate 2009

la crise écologique est historique, nous rencontrons les limites de la biosphère, nous sommes au pied du mur de la régénération des écosystèmes ;
il y a urgence à penser à la fois le très long terme et le très court terme
le capitalisme transforme le lien social en lien commercial, l’espace public a tendance à devenir privé ;
nous sommes au croisement de l’écologie et de la justice sociale
l’équité sociale , la solidarité, la justice ne vont pas sans la dimension écologique ;
notre société est basée sur l’intérêt personnel, c’est une collection d’individus ;
l’ambiance culturelle commune est modelée par les médias (TV, Publicité...), la bataille se joue dans les têtes !!!
il faut sortir de cette philosophie de l’Homme et :

réduire les prélèvements naturels

réduire les déchets, les rejets

donc, réduire les dépenses énergétiques ( ce sont les classes moyennes qui doivent s’y engager tout d’abord pour que les résultats soient significatifs) et diminuer la consommation matérielle dans un mouvement équitable et collectif

* Film avec Jean Bastaire : "l’optimisme chrétien veut que la Création ait une vocation de succès"

" il faut prendre la situation au dramatique et pas au tragique"
"il nous faut une ascèse par rapport à la consommation, une conversion à une société anti consumériste"
" un consommateur bouffe la Création , il ne la loue pas !"

* Jean-Pierre Raffin :"est-ce que je fais le bon choix ? mon choix garantit-il l’avenir ? = adopter un comportement responsable"

"nécessité de modifier nos comportements individuels = conversion personnelle"

* Pierre Rabhi : " le système de culture hors-sol est appliqué à l’être humain, qui est déconnecté de la nature"

"le monde est suractivé, le temps est suractivé, l’espace est suractivé, la personne est suractivée"
"nous sommes dans une profanation de la terre ; il faut refaire un chemin d’initiation, de mystère, de patience"
"l’avenir de l’humanité sera sacré ou ne pourra pas être"

Le film , réalisé pour cette journée, sera bientôt téléchargeable sur le site de St Lambert

* SGDF : ont choisi d’appeller le développement durable : "habiter autrement la Terre"

ont réalisé le bilan Carbone de l’association

démarrent une grande campagne de sensibilisation à tous les niveaux du mouvement

* Mission de France : éveil d’une conscience de "plus large que nous"

comment gérer notre instinct d’avidité personnelle ?

  • des partages en petites équipes : "racontons-nous ce qui fait la cohérence de ma vie ? comment j’en suis venu à être là aujourd’hui pour ces rencontres ?"
  • des perspectives : floues !!!

rythme et lieu des rencontres (Paris, province ?) ;
entre Xiens ou en élargissant ??? ;
soutien de la revue "les Cahiers de St Lambert" en tentant d’approcher l’objectif de 500/600 abonnés, au moins pour tenter l’aventure sur qq mois et même si elle n’a pas vocation à durer ;
garder et nourrir les liens créés en diffusant la liste des participants ;

orientant le site sur une dimension plus participative (Wiki ?) ;

faire part des initiatives, relayer les informations

  • pour CCC plus particulièrement :
    étaient présents : Janine Prost (grâce à qui nous avons été invités), Chantal Aubé, Brigitte Charasson, Pascale Ebner, Marie-Françoise Colomb, Marie et Christophe Poline
    A noter la présence de 2 jeunes membres de CVX Vincent Baxelaire et Luc Roussel
  • conclusions personnelles : écologie et solidarité vont de paire , l’une ne va pas sans l’autre, et vice-versa : ça va mieux en le disant et en le rappellant !

cultivons nos réseaux, enrichissons notre biodiversité !
ne pas avoir peur d’utiliser le terme "écologie" plutôt que celui d’environnement

Quelques adresses de site Internet pour connaitre des initiatives

quelques fruits à se partager (il en existe beaucoup d’autres) :

. Veosearch
un site solidaire pour faire vos recherches et soutenir telle ou telle association en faisant vos recherches par le biais de ce site
http://www.veosearch.com/fr

. Echanger des compétences
Pour de petites structures –associatives- qui n’ont pas les moyens de s’offrir toutes les ressources humaines dont elles ont besoin : des entreprises “prêtent” les compétences de leurs employés.
L’entreprise bénéficie d’avantages fiscaux, l’association bénéficie d’un service totalement gratuit, l’employé qui offre ses services le fait dans un engagement citoyen. Intéressant, non ?
http://koeo.net/koeo.html

. Un blog pour les bonnes nouvelles« Et si on échangeait les bonnes nouvelles de la vie de tous les jours, et si on créait un blog qui les accueillerait ? »
http://www.des-bonnes-nouvelles.org/

. Envie d’agir sans trop savoir où ni comment ?En s’abonnant à Cyberacteurs (plateforme d’expression pour des associations) vous recevrez régulièrement des appels portant sur des causes très diverses des domaines de l’écologie et de la solidarité. Les pétitions des appels que l’on choisit de soutenir peuvent être signées en ligne. Un petit geste, mais qui compte !
Régulièrement le point est fait sur les actions menées et les résultats sont communiqués par la même voie (e-mail)
http://www.cyberacteurs.org/

. Groupes de simplicité volontaire (GSV)un concept né dans les pays anglo-saxons mais présent également en vieille Europe : exemple ce site belge : chercher à simplifier sa vie en solidarité avec les générations présentes et futures
http://www.amisdelaterre.be/rubrique.php3?id_rubrique=32
et la Charte des GSV
http://www.surlaterre.org/SimpliciteVolontaire/Charte

. Un petit grain de SEL ?Les Systèmes d’Echange Local, ou Services d’Echange Local, sont des groupes de personnes qui pratiquent l’échange multilatéral de biens, de services, et de savoirs.
un site pour en savoir plus et découvrir les SELS de France : http://www.selidaire.org/spip/rubrique.php3?id_rubrique=211

. Un microcrédit pour les travaux des propriétaires pauvres
En zone rurale certaines personnes âgées, propriétaires de leur maison sont trop pauvres pour effectuer les travaux nécessaires et les mises aux normes indispensables.
En région PACA la Fondation Abbé Pierre a mis en place –avec des partenaires bancaires, des associations, le Conseil régional…- un microcrédit pour accorder des prêts de 3000 à 6000 € étalés sur 30 à 60 mois…
Fondation Abbé Pierre à Marseille : 04 91 50 61 77

. L’Habitat groupé…tend à : promouvoir des solutions d’écohabitat, une simplicité, une autonomie des habitants et du lieu, le tout contribuant à réduire l’empreinte écologique.
http://www.habitatgroupe.org/

. Un projet dans la région de Colmar, qui se présente comme suit :
« Pour vous donner un aperçu du lieu de vie, nous prévoyons que cohabitent à la fois : des familles avec enfants de différents âges, des actifs en couples ou célibataires, des personnes plus âgées encore en activité ainsi que des retraités. Nous mettons l’accent sur la vocation sociale du projet qui se destine entre autre à permettre à ceux qui vieillissent sur le lieu d’y vivre jusqu’à la fin. »
http://www.intergeneraction.net/Notre-projet-en-bref.html
(dans les commentaires du site, des renvois à des projets semblables dans d’autres régions)

· en pays occitan, pour ne pas vieillir seul
Une coopérative d’habitants –qui regroupera 15 appartements de 50 m2 HQE et 5 studios destinés à accueillir les proches, et des espaces collectifs (jardin, cuisine…) doit voir le jour début 2011.
Association Lo Paratge(=partage en occitan).Contact : Mme Battais 06 85 43 14 28

· une vie commune et solidaire :(le site n’existe actuellement qu’en allemand)
« du pain et des roses » un lieu où quelques personnes ont choisi de vivre ensemble et d’accueillir des personnes en difficulté, notamment des demandeurs d’asile ; des soirées de partage, des fêtes, des engagements sociaux et politiques…
http://www.brot-und-rosen.de/

. Les Jardins de Cocagne
sont des jardins maraîchers biologiques
à vocation d’insertion sociale et professionnelle.
http://www.reseaucocagne.asso.fr/

. Livraisons écologiques en centre-villeà Montpellier, « Label Route », une coopérative qui propose
un service écologique (véhicules électriques) pour acheminer les marchandises à tout moment de la journée (les véhicules à essence ne sont autorisés que jusqu’à 10 h du matin)
avec une dimension de réinsertion : des personnes en difficulté –notamment Rmistes- ont été embauchées et formées aux métiers du transport.
des projets similaires sont prévus à Nimes à l’automne et à Perpignan en 2010…
Label Route : 04 67 59 75 50

. Un épicier (un « dépanneur » au Québec) pas comme les autres
« Imaginez, si votre dépanneur du coin devenait un instrument de sensibilisation en alimentation saine, un mobilisateur d’entraide collective ainsi qu’un espace de rencontre et d’intégration accessible à toutes et tous sans discrimination 7 jours sur 7 ! »
une initiative passionnante, un site pétillant…à découvrir absolument !!!
http://www.culturequebec.info/depanneursylvestre/nav.cfm?id=87

. Mon p’tit café de quartier
est un rêve devenu réalité qui est né de la collaboration étroite de nombreux partenaires.
est également un lieu de travail et d’apprentissages épanouissant pour les personnes présentant une déficience intellectuelle ;
le café y est bien sûr équitable et biologique…
http://agora.qc.ca/vdsv/index.nsf/Documents/Mon_ptit_cafe_de_quartier

. Un petit « AIRES » qui fait du bienAssociation d’intérêt général, AIRES défend le droit des personnes déficientes intellectuelles de travailler et de vivre parmi tous.
http://airesparis.googlepages.com/home

. TAETAE - Travailler et Apprendre Ensemble - est une association qui a été créée en 2002 par le
Mouvement ATD Quart Monde.
TAE propose également des ordinateurs de bureau et ordinateurs portables pour les associations et collectivités, ainsi que des prestations de nettoyage et de rénovation de bâtiments.
http://www.tae-asso.org/

Artisans du mondeAvec plus de 170 points de vente en France, Artisans du Monde est animé par plus de 5000 bénévoles et 85 salariés qui s’engagent pour un commerce équitable.
http://www.artisansdumonde.org/

. OZFAIR
« osez un monde plus juste »
OZFAIR a pour objet de promouvoir le commerce équitable et la consommation responsable
http://www.ozfair.be/-Qui-sommes-nous-.html

. OXFAM International
13 organisations qui luttent ensemble contre la pauvreté et l’injustice
http://www.oxfam.org/fr

. Ludique et tout à fait sérieuxune expo à visiter en ligne, un jeu à installer, pour mieux appréhender les questions liées à l’environnement, à l’énergie…
http://climcity.cap-sciences.net/

et pour lever le nez de nos questions terriennes :

. APOD
un site tout à fait étonnant : chaque jour est proposée une photo du « ciel » : une galaxie lointaine ou un lever de lune, une éclipse ou un nuage stellaire… juste pour se faire plaisir
http://antwrp.gsfc.nasa.gov/apod/astropix.html

qrcode:http://ccc.cvxfrance.com/Compte-rendu-des-journees-cahiers-Saint-Lambert-6