logo article ou rubrique
Les peintures (n°46)
Article mis en ligne le 15 septembre 2008
dernière modification le 14 novembre 2019

On emménage dans un nouveau logement….on veut rafraîchir la chambre ou le séjour…on va changer les revêtements muraux, repeindre plafonds, murs et boiseries….
Tiens, justement, si on parlait des peintures ? Qu’allons-nous choisir ?
Il y a 2 grandes familles de produits : les peintures en phase aqueuse ou peintures à l’eau et les peintures en phase solvant ou peintures à l’huile.
Dans ce 2ème cas, des solvants sont incorporés pendant la fabrication pour liquéfier l’émulsion, dissoudre les liants et faciliter l’utilisation (il peut d’ailleurs s’agir aussi bien d’un vernis, d’une colle ou d’une résine). Une fois l’émulsion appliquée, les solvants s’évaporent dans l’air tandis que les autres composants se fixent et durcissent. Or, si les locaux contiennent des matériaux absorbants tels que moquettes, coussins, tentures, laines d’isolation, les solvants peuvent s’y fixer et être relâchés peu à peu durant une période très longue. Ces produits sont très nombreux et divers, parmi lesquels : le formaldéhyde, le benzène, le toluène, le white spirit, le trichloréthylène… Ces COV comme on les appelle, c’est-à-dire Composés Organiques Volatils peuvent provoquer des étourdissements, des nausées, de la fatigue, mais aussi être responsables d’asthme, être dangereux pour les fœtus ou encore être cancérigènes. Ce sont aussi de puissants gaz à effet de serre.

Cette pollution interne aux habitations est maintenant bien repérée. Des fabricants de peinture ont, depuis quelques années, anticipé la législation européenne qui vise à réduire la concentration en COV. Ils se sont aperçus que ce qui est bon pour la nature l’est également pour l’homme. Exit masques, odeurs et autres white spirit ! Il faut dire que dans ce domaine, ce sont les entreprises allemandes qui présentent les meilleurs produits.

Que peut-on faire alors ?

 ? Etant donné ce que nous avons dit auparavant, si les peintures sont chimiques, si les meubles sont en particules agglomérées, il est essentiel de bien aérer toutes les pièces, plus spécialement les chambres d’enfants car ils sont plus fragiles et y passent de nombreuses heures. (en hiver, si c’est possible, on aura pris soin de couper le chauffage !)

 ? Il serait très prudent, maintenant que nous savons, de rechercher les produits naturels tels que les enduits à la chaux, des colles non toxiques, à la caséine par exemple….Par chance, l’offre augmente beaucoup : des magasins de matériaux bio ouvrent un peu partout. Et ce n’est pas forcément plus cher ! Internet peut nous aider à trouver de bonnes adresses. Personnellement, j’ai utilisé des peintures bio, en intérieur et à l’extérieur avec de très bons résultats.

 ? Une bonne nouvelle : la recherche avance et propose maintenant des peintures bio « intelligentes » c’est-à-dire des peintures haute performance qui, tout en embellissant le cadre de vie, ont la capacité de défendre le bien-être et le confort. Il en existe ainsi avec des vertus anti-acariens, anti-moisissures et même une sous couche de couleur noire qui a le pouvoir de bloquer les ondes électromagnétiques.

Pour Radio Espérance

qrcode:http://ccc.cvxfrance.com/Les-peintures-no46